Lac Drachensee
Autriche,  Chiens autorisés,  Coups de Coeur,  Randonnées,  Randonnées Lacs

Autriche (Tirol) – Le Lac Drachensee par le Lac Seebensee

L’Autriche, j’en rêvais depuis longtemps et je n’ai pas été déçue ! Je rêvais de découvrir ces magnifiques lacs de montagnes bordés de pâturages bucoliques, de grandes forêts de pins ou de roches sédimentaires.

Nous avons effectué cette randonnée lors de notre dernier jour de vacances en Autriche. Il faisait un temps estival (un peu trop même), pas un nuage ne pointait à l’horizon. La journée s’annonçait parfaite et visuellement parlant, elle a remplit toutes ces promesses.

Allez, je vous emmène avec moi à la découverte de l’une des plus belles randonnées du tirol autrichien : Le Lac Drachensee par le Lac Seebensee.

Caractéristiques de la randonnée : 

– Distance : 14 km
– Durée : Environ 5h / 5h30
– Dénivelé : 560m
– Difficulté : Moyenne. Seule la montée du lac Seebensee jusqu’au refuge Coburger Hutte peut présenter une difficulté pour les non sportifs.
– Point de départ : Station supérieure du téléphérique d’Ehrwald (Prix du téléphérique : 17,5 € A/R par personne).

Particularités : Les chiens sont autorisés mais tenus en laisse sur toute la randonnée.

Comme d’habitude, vous trouverez le descriptif complet de la randonnée ainsi que la trace GPS sur le site de Visorando.

 

De la station supérieure du téléphérique au Lac Seebensee

A la sortie du téléphérique, la randonnée commence tranquillement sur une large piste partagée entre piétons et VTT. Dès le départ on croise de jolies vaches à poils longs, je pense que ce sont des Highlands, ces célèbres vaches écossaises !

Veau Highland
Comment ne pas résister à cette bouille d’amour ?

Dès le départ, nous suivons une large piste passant d’abord au milieu des alpages puis s’enfonce dans un forêt de pins.

Entre alpages et forêts de pin

Nous sortons de la forêt en arrivant à hauteur du refuge Seeben Alm.

Seeben Alm

Dernière ligne droite avant de rejoindre le premier lac : Le lac Seebensee ! Je pense ne jamais avoir vu (sauf en photo) un effet miroir aussi impressionnant. Il n’y avait pas un brin d’air pour venir troubler l’eau. Le lac était encore à l’ombre à cette heure alors que les montagnes profitaient déjà du soleil. Je ne sais pas si cela à accentuer le phénomène mais c’était juste magnifique !

Lac Seebensee
Effet miroir sur le Lac Seebensee

Lac SeebenseeJe suis bien contente d’avoir pris le premier téléphérique du matin, parce que je comprends vite qu’il s’agit de la randonnée familiale incontournable du coin ! Je le constaterais encore plus au retour, quand les familles auront pris place tout autour du lac pour une après-midi farniente !

Lac Seebensee
En marchant le long du lac, seulement quelques mètres plus loin, l’effet miroir s’évanouit…

On marche au bord du lac et quelques mètres plus loin, l’effet miroir disparaît

Lac Seebensee
Et cette eau d’un bleu profond dont la surface est belle et lisse comme un miroir…

Je resterais bien des heures, dans cet état d’extase simple dans lequel me fait sombrer cette nature si belle, mais une autre merveille nous attend.

Nous longeons le Lac Seebensee et traversons un alpage où se reposent de grosses vaches bien grasses. Aucun doute, elles sont heureuses ici, endormies sur l’herbe rase. Je les envierais presque d’avoir cette vue jour après jour.

Lac Seebensee

 

Du Lac Seebensee au Lac Drachensee

Au loin, nous apercevons le sentier qui monte jusqu’au Refuge Coburger Hutte. Il fait chaud et j’ai mis un pantalon aujourd’hui. Je vais vite le regretter quand l’ascension va coller mes vêtements à ma peau en sueur. Malgré tout je prends le temps de me retourner pour admirer une autre vue sur le Lac Seebensee.

Lac Seebensee

Je suis vraiment soulagée en arrivant au refuge Coburger Hutte et il arrive à point nommé ! Je commande un fanta de 50cl (oui que ce soit la bière ou le fanta en Autriche, c’est au demi-litre !). Mon dieu que ça fait du bien ! Cette petite pause étant passée, nous contournons le refuge et tombons nez à nez avec une merveille : Le Lac Drachensee.

Lac Drachensee

On décide de descendre au bord du lac pour déjeuner et surtout… prendre des photos ! Et oui, c’est le dernier jour et on en profite au maximum ! Surtout qu’on a encore jamais eu un temps aussi beau en Autriche en 10 jours. Alors je mitraille sans relâche après avoir avaler mon sandwich en 5 min.

Lac Drachensee

Lac Drachensee

Lac Drachensee

Lac Drachensee

Et il y en a une autre qui profite grandement de cette pause rafraîchissante en se jetant à tout va dans le lac : C’est Lanna !

Lac Drachensee

Lac Drachensee

J’aurais adoré me baigner mais vraiment aussi froid ce n’est pas possible (pourtant je suis pas trop frileuse !).

Lac Drachensee

Lac Drachensee

Lac Drachensee

A contrecœur on finit par attaquer le retour… 10h de route nous attendent pour rentrer à la maison (nous arriverons sur les coups de 3h du matin). On repasse par le Lac Seebensee sous le soleil ce qui lui donne encore un aspect différent.

Lac Seebensee

Lac Seebensee

 

En bref

Cette randonnée fait bien évidemment partie des incontournables de la région. Le Lac Seebensee est très accessible pour les familles. Le dénivelé pour y accéder est faible et la piste sans difficulté. En ce qui concerne le Drachensee, c’est un plus compliqué, surtout s’il fait chaud, mais rien d’insurmontable pour qui prend son temps et possède de bonnes chaussures.

Pour les vanlifers, nous avons dormi sur le parking du téléphérique qui est juste immense ! En plein mois d’août nous n’avons pas été dérangé bien que des panneaux indiqués qu’il est interdit aux camping car (ce que nous ne sommes pas!).

Dans un autre genre mais tout aussi époustouflant, cette randonnée m’a fait penser à une randonnée dans les dolomites celles des Cinque Torri par le Lac des Limides.

Voilà c’est la fin de ce topo rando. J’espère qu’il vous aura plus !

Je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :