Seceda
Chiens autorisés,  Coups de Coeur,  Italie,  Randonnées

Italie (Dolomites) – Randonnée sur la Seceda (Val Gardena)

Le Parc Naturel Puez Odle fait partie des dolomites italiennes, classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Le sommet de la Seceda et sa forme de vague est connu dans le monde entier. Pourtant, il serait dommage de s’arrêter à la gare du téléphérique sans arpenter les sentiers du Parc Naturel pour découvrir les sommets effilés du massif.

Je vous propose donc une randonnée dans ce massif, dont vous vous souviendrez longtemps je l’espère. En tout cas, pour moi, elle fait partie des incontournables de la région. 

Caractéristiques de la randonnée :

– Distance : 10 km
– Durée : Environ 4 h
– Dénivelé : 500 m
– Difficulté : Moyenne. 
– Point de départ : Gare supérieure du funiculaire de la Seceda. 

Vous retrouverez le descriptif détaillé de la randonnée sur le site de Visorando.

Le prix du funiculaire jusqu’à Seceda (Aller-retour) est de 32 € par personne et de 16 € pour les enfants. Les horaires du téléphérique sont de 8h30 à 17h30 du 15 juin au 13 octobre. Le funiculaire s’arrête une première fois à la gare inférieure (Furnes). Vous empruntez alors un autre funiculaire pour vous rendre jusqu’à la gare supérieure de la Seceda.

La montée depuis Ortisei jusqu’à la gare supérieure de Seceda donne le ton avec une ascension de près de 1200m en quelques minutes. Nous avons même aperçu une biche, même pas effrayée par le funiculaire. 

Funiculaire Ortisei / Seceda

.

De Seceda à Pieralongia

Dès le départ, après quelques minutes de marche, le belvédère offre un merveilleux point de vue sur la célèbre « vague », comme figée, visible depuis le belvédère de la Seceda.

Seceda

Seceda

Le sentier se poursuit ensuite dans un cadre verdoyant, au milieu des alpages fleuris d’où l’on aperçoit de petits lacs en contrebas.

Parc naturel Puez Odle

.

De Pieralongia au Refuge Firenze

Au loin, les roches de la Pieralongia finissent par se dessiner. Les plus aventureux grimperont sur son sommet en quelques minutes (à droite sur la photo) en essayant de ne pas se casser une cheville !

Pieralongia

Avant d’attaquer une descente vers le refuge Firenze, nous nous sommes sentis tout petits au milieu d’une vallée encerclée de sommets effilés. La légère teinte rosée des roches nous confirme que nous sommes bien en plein cœur des dolomites.

Parc naturel Puez Odle

Parc naturel Puez Odle

Parc naturel Puez Odle

Parc naturel Puez Odle

Nous déjeunons sur un banc au milieu d’une prairie avant d’attaquer notre descente en direction du refuge Firenze. Vous avez, bien sur le choix de l’endroit, du point de vue. Cette randonnée est merveilleusement belle, tout du long.

Parc naturel Puez Odle

Parc naturel Puez Odle

Parc naturel Puez Odle

.

Du Refuge Firenze à Seceda

Je ne vous ai peut être pas précisé que cette randonnée débute par une descente, presque jusqu’au Refuge Firenze (comme vous pouvez le voir sur le diagramme sur le site de Visorando). Toute la montée se fait donc d’une traite à partir du refuge Firenze. Retournez-vous souvent pour ne pas rater l’un des lacs que vous avez aperçu d’en haut et à côté duquel vous repassez en remontant.

Lech Da Iman

En arrivant près du téléphérique, vous apercevez de nouveau la « wave » alors que vous marchez au milieu des alpages fleuris.

Seceda

Seceda

Parc naturel Puez Odle

Cette randonnée est merveilleuse et fait partie de mes coups de cœur dans les dolomites avec la randonnée jusqu’au Lac de Sorapis et la randonnée dans le Tre Cime di Lavaredo. Elle vaut vraiment le détour, malgré le prix du téléphérique. Néanmoins, si vous n’êtes pas prêt à faire cette effort financier, sachez qu’il existe de nombreuses autres randonnées autour d’Ortisei. Je suis sure que vous trouverez satisfaction parmi celles-ci.

Pour la petite histoire : Gare à l’âne !

Juste avant d’atteindre la Pieralongia, vous croiserez un petit refuge et, peut être, les ânes qui le gardent. Un seul conseil : Gare à l’âne ou plutôt à l’ânesse ! D’autant plus si vous avez un chien. Bien que Thibaut se soit trouvé à une distance très respectable avec Lanna, une vilaine ânesse les a chargé pendant que je caressais son petit ânon (et oui c’est le nom du petit de l’âne, vous le saviez ?). Entre coup de dents et coup de sabots, elle a vraiment tout donné ! Heureusement, plus de peur que de mal, elle n’a touché personne !

 

Plus d’informations

Vous pouvez récupérer à l’office du tourisme ou à la gare du téléphérique, un plan des randonnées d’été autour d’Ortisei et de Santa Cristina. Vous le trouverez également sous ce lien. Il n’est pas très détaillé mais donne une idée des différents circuits possibles.

Par ailleurs, d’autres alternatives de remontées mécaniques existent. Vous pouvez, par exemple, emprunter la télécabine depuis Santa Cristina jusqu’au Col Raiser. Cette télécabine est moins chère (20 € l’aller retour pour les adultes au lieu de 32 €) et vous pouvez rejoindre le sentier de randonnée décrit dans cet article. Elles sont également ouvertes un peu plus tôt dans l’année, pour ceux qui viennent au mois de juin. Vous trouverez plus d’informations ici.

Concernant les chiens, sachez qu’ils voyagent via le funiculaire gratuitement mais qu’en principe, la muselière est obligatoire (et la laisse, cela va de soi). 

Ah, j’allais oublier ! Le bivouac est autorisé dans le massif. Pour les adeptes, je pense qu’il y a de beaux couchers ou levers de soleil à admirer de là haut !

J’ai essayé d’être la plus complète possible, mais n’hésitez pas si vous avez des questions ou, si vous réalisez cette randonnée, à me donner votre retour d’expériences en commentaires. 

 

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :