Provence – Sentier de la Tour des Opies

Le temps étant au beau fixe en ce mois de Février printanier, nous avons profité des 20° offerts par mère nature pour randonner dans les Alpilles et grimper jusqu’à la Tour des Opies, au départ d’Aureille.

Aureille est un village tranquille, situé en plein cœur de Alpilles. Il est situé à proximité de villes et villages connus pour leur caractère tels que Saint-Rémy-De-Provence, Les-Baux-De-Provence ou encore Arles.

De nombreux sentiers de randonnée partent d’Aureille ou du village voisin, Eyguières et permettent de serpenter dans les Alpilles. Vous trouverez de nombreux sentiers différents pour grimper jusqu’à la Tour des Opies.

Egalement, vous pouvez visiter les ruines du château d’Aureille, qui surplombent le village.

Caractéristiques de la randonnée :
– Point de départ : Parking du cimetière du village d’Aureille
– Distance : 9,5 km
– Dénivelé : 381 m
– Durée : Environ 4h
– Difficultés : Certaines parties du sentier sont très pentues. Attention avec les enfants.

Je vous ai retranscrits l’itinéraire sur le site de Visorando et vous en trouver le détail sous ce lien : La Tour des Opies depuis Aureille. Si vous n’avez pas de GPS de randonnée, je vous conseille de vous munir de l’application Maps.me qui permet de suivre la trace sans difficulté.

Le sentier démarre du parking, vers l’est, par une large piste carrossable pendant plus de 3km.

Jusqu’à arriver à une ancienne bergerie en ruines.

J’ai été agréablement surprise de voir énormément d’abeilles butiner les arbres en fleurs. Quand on sait leur rôle pour la nature et leur fragilité, cela fait très plaisir d’entendre leur bourdonnement puissant en musique d’ambiance.

Après la bergerie, il faut emprunter le sentier à gauche qui monte en serpentant dans le Massif.

Nous profitons d’un joli point de vue pour faire une pause déjeuner et des photos !

Nous enchaînons ensuite avec la montée très ardue et glissante jusqu’à la Tour des Opies qui nous offre un panorama à 360° sur les Alpilles.

Après avoir profiter de la vue, nous empruntons le chemin à contresens. Après quelques centaines de mètres nous rejoignons un croisement marqué d’un poteau en fer. Nous prendrons à droite (nous venions de gauche en montant) pour redescendre de l’autre côté du Massif et rejoindre Aureille. Pendant la descente, un regard en arrière nous permet de dire au revoir à la Tour des Opies qui nous domine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *