Lac du Lauzon
Chiens autorisés,  Coups de Coeur,  France,  Provence-Alpes-Cote-D'Azur,  Randonnées,  Randonnées Lacs

Hautes Alpes – Les chalets de Furfande par les lacs (Queyras)

Déjà deux mois que je n’avais pas publié d’articles ici et la raison m’échappe ! Mais aujourd’hui je reviens pour vous parler d’une super randonnée que j’ai faite il y a une semaine dans le Queyras : Les Chalets de Furfande.

Je vous pose un peu le contexte. Thibaut a fini le vendredi soir à 21h15, on se donne rendez-vous à Pertuis pour prendre l’autoroute (ce qui lui évite de revenir à la maison) et direction le parking où nous avons prévu de passer la nuit, au Col de Furfande (2500m d’altitude)

A 9km de l’arrivée, il est près de 1h15 du matin quand nous empruntons la piste forestière qui doit nous mener au Col de Furfande. La piste est bonne jusqu’à environ 1km de l’arrivé où elle se remplit un peu de grosses pierres… N’ayant peur de rien, je passe quand même, non sans racler quelque peu la plaque sous le camion. A 500m du Col, je vois que des voitures sont stationnés sur un petit parking herbeux. Mais je tiens à dormir au col alors je continue… jusqu’à ce que la neige m’empêche de passer à environ 200m du Col.

Petit moment de stress… Je dois taper la marche arrière sur 300m de piste entre neige et vide… Il fait nuit noire bien sûr, nous sommes en pleine montagne et ce n’est pas la pleine lune. Avec les genoux un peu tremblants et guidée par Thibaut qui affronte le froid de la nuit (-1° quand même) j’arrive finalement à rejoindre le parking un peu plus bas sans encombre. 

Nous ne le savons pas encore, mais le réveil du lendemain finira de nous convaincre que nous avons bien fait de venir dormir ici. Et en avant première je vous présente ce merveilleux spot dodo pour vanlifers aventureux !

Col de Furfande
Col de Furfande

Maintenant que je vous ai parlé du contexte de notre arrivée, il est temps de vous parler de la randonnée elle-même. Vous y trouverez tout ce qu’on peut venir chercher en montagne : Des vues magnifiques, des cours d’eau, des lacs, des chalets, des marmottes… Un peu le paradis en somme !

Cette randonnée se trouve dans le nord du Queyras, à cheval sur les communes d’Arvieux et de Risoul. Si vous souhaitez trouver d’autres randonnées dans le Queyras je vous invite à retrouver mon article sur les plus belles randonnées dans le PNR.

Caractéristiques de la randonnée :

    • Distance : 9 km

    • Durée : 4h (mais plus en réalité car vous devez prendre le temps)

    • Dénivelé : 500m

    • Difficulté : Moyenne. Il n’y a aucune difficulté technique et le dénivelé est assez bien réparti. Seule une courte montée vers la fin de la randonnée peut être un peu éprouvante pour les noms sportifs, mais reste abordable !

    • Point de départ : Col de Furfande (Emplacement Googlemaps) ou un peu en dessous si vous ne pouvez pas accéder au Col à cause de la neige. Il est également possible, si la route n’est pas accessible, de partir d’un parking plus proche d’Arvieux, ici ou ici. Bien évidemment cela rajoute de la distance et du dénivelé.

Comme à mon habitude, je vous ai tracé l’itinéraire de la randonnée sur Visorando avec toutes les explications nécessaires.

Du Col de Furfande aux Granges de Furfande

Depuis le Col, la vue sur la vallée de Furfande et les écrins est splendine. Vous apercevez en contrebas le refuge de Furfande, par lequel nous reviendrons. Cela donne le ton de la dernière montée pour revenir au véhicule.  Sur votre droite, la magnifique crête de Croseras trône fièrement.

Col de Furfande
Crête de Croseras

Vous commencez la randonnée sur un sentier surplombant toute la vallée, en direction des granges de Furfande. En chemin vous pouvez apercevoir ou au moins entendre le cri des marmottes. Vous rejoignez le belvédère de Furfande en quelques minutes.

Crête de Croseras
Belvédère de Furfande

Le sentier descend en pente douce jusqu’à passer devant une jolie fontaine/abreuvoir. Les marmottes sont au rendez-vous et le sentier se poursuit jusqu’aux Granges de Furfande. Vous pouvez déjà faire une première pause au niveau du Lac de la Valette, situé au pied d’une barre rocheuse.

Lac de la Valette - Granges de Furfande
Lac de la vallette - Granges de Furfande


Des Granges de Furfande aux Chalets de Furfande

Après les granges de Furfande, le sentier descend en suivant puis traversant un petit cours d’eau. Par endroit, le cours d’eau se transforme en jolies cascade. Nous perdons de l’altitude et le terrain devient plus herbeux et fleuris. Quelques pins font leur apparition et le bruit d’une cascade rugissante au loin se fait entendre. 

Cascade - Granges de Furfande
Granges de Furfande

On aperçoit déjà au loin les chalets de Furfande et le Lac du Lauzon où l’on prendra le temps de notre pause déjeuner. Les bords du sentier sont envahis d’une jolie fleurs jaunes toute rondelettes. L’endroit a un charme dingue, je suis totalement subjuguée. 

Chalets de Furfande
Chalets de Furfande

Quelques minutes plus tard, en arrivant au bord du lac, je tombe totalement amoureuse de l’endroit. Nous sommes seuls, l’endroit est paisible, silencieux. Le lac a deux nuances de verts qui lui donnent un charme fou. En toile de fond, pin et montagne sont au rendez-vous. Je ne pouvais espérer mieux de cette randonnée. La montagne me surprend à chaque fois !

Lac du Lauzon - Chalets de Furfande
Lac du Lauzon - Chalets de Furfande
Lac du Lauzon
Lac du Lauzon


Des Chalets de Furfande au Col de Furfande

Après une pause déjeuner on quitte à contrecœur ce petit coin de P.A.R.A.D.I.S… Vu qu’on a fait la descente, maintenant il faut tout remonter ! On emprunte un sentier en balcon et en pente douce jusqu’au Col de la Lauze avant d’attaquer la partie qui grimpe de manière plus soutenue jusqu’au refuge de Furfande.

Chalets de Furfande
Chalets de Furfande
Chalets de Furfande
Les marmottes du Refuge de Furfande
Col de Furfande
Retour au parking (un peu en contrebas du Col de Furfande) avec vue sur la crête et le Col !

Ainsi s’achève cette magnifique randonnée dans la vallée de Furfande. Du réveil jusqu’à notre départ on en aura pris plein la vue et c’est ce qu’on était venu chercher. Le temps était magnifique, parfait, une température idéale pour randonnée sans trop souffrir (du froid ou de la chaleur). 

Le lendemain nous avons fait une autre randonnée, d’un tout autre style, du côté de Saint-Véran dont je vous parlerais dans un prochain article !

A bientôt !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :