Lac de Mutterberger
Autriche,  Chiens autorisés,  Coups de Coeur,  Europe,  Randonnées,  Randonnées Lacs

Autriche (Tirol) – Découvrez le Lac de Mutterberger

Le Lac de Mutterberger est situé dans la vallée du Stubai, au sud-ouest d’Innsbruck, la capitale du Tirol Autrichien.  L’ascension jusqu’au lac de Mutterberger est sportive. De ce fait, vous trouverez sur ces rives, la tranquillité que vous êtes venus chercher en montagne.

Pour ceux qui n’ont pas envie de gravir les 800m de dénivelé pour accéder à cette merveille, je vous proposerai une solution alternative en fin d’article. Egalement, vous y trouverez une idée d’activité.

Mais pour les plus téméraires, voici les caractéristiques de la randonnée :

– Distance : Presque 10 km
– Durée : Environ 5h
– Dénivelé : 840m
– Difficulté : Difficile. La randonnée est sportive, le dénivelé est concentré sur environ 4km continus soit une pente d’environ 20 %. Le sentier peut s’avérer glissant.
– Point de départ : Parking C de la station de ski Stubaier Gletscher.

Je vous ai préparé le descriptif complet avec le tracé de la randonnée sur Visorando. Vous le trouverez sous ce lien.

Du parking au Lac de Mutterberger (Mutterberger See)

Du parking, vous traverserez le pont qui enjambe la rivière Ruetz. Cette rivière prend sa source directement à la station inférieure du domaine skiable de Stubaier Gletscher. Après quelques centaines de mètres, vous emprunterez un sentier qui monte dans la forêt. Ici commence votre ascension, pour environ 4km et 800m de dénivelé, jusqu’au Lac de Mutterberger.

Notons que cette ascension présente un bel avantage si le temps est clair. En effet, vous sortirez rapidement de la forêt et vous aurez alors une vue dégagée sur de nombreux sommets de plus de 3000m.

De notre côté nous avons plutôt été gâtées par la brume… Tout ne peut pas toujours être parfait !

Néanmoins, l’arrivée au Lac de Mutterberger m’a réconciliée avec la brume…

Lac de Mutterberger
Comme le disait Oscar Wilde : “C’est l’incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume.”

Je dois vous l’avouez, cette randonnée a été un peu un calvaire jusqu’à l’arrivée au Lac de Mutterberger. D’abord, il faisait froid et humide. J’avais chaud à cause de l’effort mais en réalité j’étais gelée à cause de la température. En plus, en sortant de la forêt j’ai vu cette brume épaisse et je me suis dis « Je suis en train de faire cet effort pour rien, je ne vais rien voir, tout sera dans la brume ». Bref… C’était mon moment « chouinage » des vacances !

Comme quoi, il faut toujours garder espoir parce que cette brume a rendu le lieu magnifiquement exceptionnel.

Lac de Mutterberger (Mutterberger See)

Lac de Mutterberger (Mutterbergersee)

Lac de Mutterberger (Mutterbergersee)

Je n’ai pas les mots pour décrire ce lieu. Nous sommes en plein mois d’août, nous croisons tout au plus 5 personnes. C’est tout ce que j’aime dans la montagne et je dirais même plus, ce que j’attends d’elle. Je viens puiser dans la montagne la paisibilité que je ne peux trouver dans mon quotidien.

Après un déjeuner silencieux au bord du lac, nous entamons le chemin du retour avec regret.

Du Lac de Mutterberger (Mutterberger See) au parking

Totalement à découvert, la seconde partie de cette randonnée continue de nous éblouir. Malheureusement, je ne connais pas assez bien la région pour vous dire quels sommets nous entourent. Mais j’imagine que le « Top of Tyrol » doit nous regarder crapahuter du haut de ses 3 210m.

Tyrol autrichien

Tyrol autrichien

La rivière Ruetz

Après presque 2km de descente, nous rejoignons une piste forestière qui épouse le cours de la rivière Ruetz avec beaucoup de grâce et nous la suivons jusqu’au parking. J’aime me dire que c’est la piste qui épouse le cours de la rivière. Mais peut être que ce n’est pas le cas. Peut être que le cours de la rivière a été façonné par l’Homme pour suivre la piste. Mais au fond de moi j’espère que l’Homme a parfois l’intelligence de respecter son environnement.

La rivière Ruetz

La rivière Ruetz
Cela me fait penser à cette citation bien connue : « Ce n’est pas le chevreuil qui traverse la route, c’est la route qui traverse la forêt ».

Nous avons suivi la piste jusqu’au parking de la station où était garé notre maison sur roue.

Informations complémentaires :

Comme promis, pour ceux qui veulent découvrir le Lac de Mutterberger sans avoir à effectuer les 800m de dénivelé, il existe une alternative. Vous pouvez emprunter le téléphérique depuis la Talstation Gamsgasten jusqu’à la station Dresdner Hutte. Pour le plan des remontées mécaniques c’est par ici. Depuis la station, vous aurez alors un peu moins de 450m de dénivelé positif sur 4km à parcourir pour rejoindre le Lac de Mutterberger par les sentiers de randonnée.

Toutefois, même si vous économisez 350m de dénivelé, je sais que les remontées mécaniques en Autriche coûtent chers (je n’ai malheureusement pas les prix).  Quitte à payer vous pouvez peut être emprunter le téléphérique qui monte jusqu’à Eisgrat où vous pourrez en profiter pour visiter la grotte de glace. Egalement, vous pouvez envisager de monter jusqu’à « Top of Tyrol » pour aller voir la vue depuis les glaciers. Vous pourrez ensuite redescendre à la station Dresdner Hutte pour randonnée jusqu’au Lac de Mutterberger.

La station de Stubaier Gletscher offre de nombreuses activités, vous pouvez envisager d’y passer plusieurs jours, même avec des enfants. Vous trouverez beaucoup d’informations sur le site de la station.

Et si vous souhaitez rester dans la région pour randonner, je vous propose une autre randonnée réalisée à proximité : La randonnée au Blaue Lacke et Grunausee.

Si cet article vous a plus, partagez moi sur Pinterest :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :